Chronique: Comme si c’était toi

Comme_si_c'était_toi
Résumé :

« Au lycée, Anna était grosse, laide et terriblement mal dans sa peau. À trente ans, l’époque où elle était le souffre-douleur de son bahut, et de James en particulier, lui semble déjà loin : elle est belle, elle a un boulot de rêve, et la vie lui sourit. Mais le destin nous réserve parfois d’étranges surprises, et l’homme qui lui a infligé la pire humiliation de sa vie refait surface. Contre toute attente, James est devenu prévenant, drôle, spirituel… et il n’est pas insensible au charme de la ravissante jeune femme avec laquelle il organise une exposition. Il n’a pas reconnu en elle celle dont tout le monde se moquait dix ans plus tôt. Profondément troublée par ces retrouvailles inattendues, Anna est prête à tout pour ne pas retomber amoureuse de son amour de jeunesse… »

Titre :  Comme si c’était toi (Here’s looking at you)

Auteur :  Mhairi McFarlane

Genre :  Romance, Contemporain

Date de parution :  05 / 12 / 2014

Mon avis:

J’avais entendu parler de ce livre mais l’avait totalement oublié. Bien heureusement, je suis tombée dessus comme par magie en librairie. Ou plutôt par chance, ça dépend du point de vue. L’histoire de base me paraissait douce et légère pour l’été et j’avais bien raison.

Nous allons suivre la belle Anna d’une petite trentaine d’années, complexée, mais littéralement, à tomber ! L’histoire est donc basée sur ce petit brin de femme blessée, meurtrie. On parle souvent du l’instant « T » où les adolescents ou enfants se font harceler, mais l’idée même de parler du ressentit dix ans plus tard est encore plus intéressant.

Mais tout d’abord, lors du prologue, et oui il n’y a pas que des prologues dans les livres ennuyeux censés être lus pour les cours, on découvre l’ancienne Anna, l’adolescente. On découvre donc son passé plutôt difficile. De son vrai nom, Aureliana, était éperdument folle amoureuse de James Fraser, l’adolescent dit « populaire ». Malheureusement pour elle, elle a des kilos en trop, n’est pas très belle et est un souffre douleur. Elle voudra donc rayer ces mauvais souvenirs de sa mémoire et changera donc de prénom, passant d’Aureliana à Anna.

Malheureusement, elle recroisera James, et sa vie prit un nouveau tournant.

Ce roman est donc une merveilleuse histoire à dévorer pendant l’été, remplit d’humour, et de plein de beauté. La plume de l’auteur est légère et particulièrement agréable.

Ma note: 9 / 10

Ecrit par Natacha

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s