Chronique: La Mécanique du Coeur

Résumé:

« Edimbourg, 1874, le jour le plus froid du monde. A la naissance de Jack, son cœur gelé se brise immédiatement. Pour le sauver, la sage-femme qui l’a mis au monde a remplacé son cœur par une horloge. Depuis, il prend soin d’en remonter chaque matin le mécanisme afin qu’il ne s’enraye pas. Le garçon doit également éviter toute émotion que ce soit la colère ou l’amour.

Mais sa rencontre avec la chanteuse de rue va bouleverser son existence… »

Titre: La Mécanique du Cœur

Auteur: Mathias Malzieu, français

Genre: conte, fantastique

Date de parution: 22/10/2007 (première édition Flammarion)

Prix: 5,80€

Mon avis:

J’avais entendu parler de cet auteur depuis un petit moment, Mathias Malzieu, connu pour ses contes pour adultes ( comme « Le plus petit baisé jamais recensé » ), et tout particulièrement celui-ci. Je me suis donc bien évidemment jetée littéralement dessus lorsque je l’ai vu en librairie, et fort heureusement, mes attentes ont été satisfaites.

Ce livre nous transporte dans une époque ancienne de presque deux siècles dans l’univers bien particulier de Mathias Malzieu.

Nous allons suivre les péripéties de Jack qui va nous montrer sa vie en moins de deux-cents pages en commençant par sa naissance peu commune qui explique le titre de ce roman plutôt poétique.

La poésie, ce n’est pas ce qui manque, nous allons en retrouver dans la rencontre entre Jack et Miss Acacia, cette rencontre va d’ailleurs marquer les deux protagonistes durant toute l’histoire. Les aiguilles de Jack s’affoleront et ses engrenages grinceront seulement en l’entendant chanter.

Cette lecture était une petite douceur à se mettre sous la dent que j’ai dévoré en seulement une journée malgré quelques petits détails agaçants comme Jack qui reste enfantin et qui ne grandit pas beaucoup moralement avec un manque de tact envers Miss Acacia vers la fin du roman.

Pour conclure, Mathias Malzieu est un auteur à connaître et tout particulièrement ce roman-là. Je recommande grandement ce livre et je précise pour ceux qui auraient vu le film d’animation que la fin est différente dans le livre. ( Oui, je n’ai pas pu m’empêcher de regarder le film d’animation avant d’acheter le roman. )

Ma note: 8,5 / 10

Ecrit par Natacha

Publicités